«

»

jan 05 2014

Imprimer ceci Article

Comment faire une patinoire de ruelle ?

Voilà trois ans que nous réalisons chaque année une patinoire dans la ruelle derrière notre jardin. Une grande patinoire, de près de 25 mètres de long (80 pieds). Elle fait le bonheur de nos enfants qui patinent et jouent au hockey avec leurs amis et suscite beaucoup de réactions ébahies de la part des passants. Cette appropriation de l’espace public est belle à voir et nous sommes bien chanceux de pouvoir le faire. Je fais donc une parenthèse sur mon blog déco pour vous parler de ce projet très emballant, qui change à la fois la face d’un quartier et de sa communauté.

Crédit photo: Déconome

Crédit photo: Déconome

Réaliser une patinoire de ruelle n’est pas donné à tout le monde. Premièrement: il faut avoir une ruelle, et ce genre de voies de services qui donnent accès à l’arrière des maisons est très particulier. On en trouve à Montréal (où il y aurait plus de 500 km de ruelles), à Québec et peut-être dans d’autres villes. Mais à ma connaissance cela n’existe pas ailleurs. Deuxièmement, pour réaliser une patinoire de ruelle, il faut que celle-ci ne soit pas déneigée par la ville ou par les résidents qui s’en serviraient pour aller garer leur voiture dans leur cour. Bref, il faut une ruelle assez tranquille. Troisièmement, il ne faut pas avoir de voisins proches qui s’opposeraient à ce projet…comme une voisine aigrie qui, il y a deux ans, avait versé un sac de sel sur notre patinoire :(

Mais depuis cette année, les choses ont heureusement changé grâce à notre conseillère d’arrondissement Elsie Lefebvre qui a fait adopter un nouveau règlement sur les « ruelles blanches ». Dans mon arrondissement de Villeraytoute ruelle non déneigée peut être transformée en patinoire, si les résidents ont obtenu l’assentiment de 50% +1 des riverains dont la propriété longe directement l’espace convoité (et non pas la totalité des résidents de la ruelle). Espérons que les autres arrondissements de la ville emboîteront le pas !

Venons-en à la question que tout le monde nous pose:

Comment faire soi-même une patinoire de ruelle ?

Nous avons ici deux experts en la matière: mon mari et notre voisin Éric qui sont les « maîtres es patinoire ». Ils vous diront que la patience et la ténacité sont définitivement les deux clefs de la réussite !

1. Il faut commencer à arroser la patinoire dès que les températures tombent significativement en dessous de zéro pour une durée prolongée. Il existe alors deux techniques. La première consiste à déblayer entièrement la neige et arroser directement sur l’asphalte…ce que nous faisons. Comme l’asphalte est irrégulière, l’eau s’accumule alors aux endroits les plus creux  et il faut compter plusieurs jours pour réussir à aplanir la patinoire, arrosage après arrosage. La deuxième technique consiste à arroser sur la neige, préalablement aplatie. Mais la neige a tendance à absorber l’eau, ce qui peut rendre la tâche plus difficile. Si la surface de la ruelle a des trous, il peut toutefois être intéressant de les remplir avec de la neige, ce qui vous fera gagner du temps d’arrosage.

2. Arrosez ensuite à plusieurs reprises la patinoire jusqu’à ce que vous ayez une surface assez plane d’au minimum 1 cm d’épaisseur.  Cela peut prendre jusqu’à 4 ou 5 soirées consécutives pour y arriver.

3. Déneigez après chaque chute de neige. Si vous laissez la neige s’accumuler, vous risquerez de briser la glace en déblayant…sans compter que c’ est deux fois plus difficile que de déneiger de la neige fraîche.  N’oubliez-pas de déneiger les sorties de maison des voisins pour des raisons de sécurité et laissez un couloir pour que les passants puissent traverser.

4. Arrosez régulièrement pour refaire la glace.

Les voisins en action pour déneiger la patinoire

Les voisins en action pour déneiger la patinoire

Les questions techniques: comment arroser ?

Utilisez un boyau d’arrosage mais prenez soin de ne pas le laisser dehors car l’eau gèlera à l’intérieur. Nous rentrons le nôtre après chaque arrosage. Quant à l’arrivée d’eau dans le jardin, elle risquera de geler aussi, à moins que vous ne coupez l’eau à l’intérieur de la maison. C’est ce que nous faisons à partir de notre cave.

PS: nous n’avions pas de sortie d’eau durant les deux premières années et nous remplissions alors de grandes poubelles d’eau dans notre baignoire que nous portions et versions sur la patinoire. Ouf, il fallait être motivé !

Quand arroser ?

Le soir est une bonne période pour arroser, car personne ne risque de marcher sur la patinoire. En effet, il faut bien balayer la glace avant d’arroser. Plus la surface est propre et lisse lors de l’arrosage, plus elle sera lisse au séchage.

Un petit truc pour lisser la glace: verser de l’eau chaude dessus (à condition qu’il fasse bien froid dehors afin qu’elle reglace rapidement). Nous utilisons notre poubelle pour verser l’eau chaude.

N’hésitez-pas à ajouter des lumières sur la patinoire (gracieuseté de notre voisin Éric), pour patiner le soir et y voir clair lors de l’entretien.

Crédit photo: Déconome

Crédit photo: Déconome

N’est-ce pas  un beau projet pour redonner le goût aux enfants de jouer dehors, comme dans le bon vieux temps ! Réaliser une patinoire de ruelle demande beaucoup d’énergie et une implication quasi quotidienne. Mais elle est entièrement récompensée lorsqu’on voit les joues rosies des jeunes qui s’amusent et des voisins qui collaborent ensemble à un projet commun. Vive les ruelles blanches !

Lien Permanent pour cet article : http://www.deconome.com/2014/01/05/comment-faire-une-patinoire-de-ruelle/

9 comments

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Léona

    Whaou! C’est vraiment génial comme projet! Je ne savais pas que c’était possible, en tout cas voilà un bel exemple de convivialité ente voisins!

    1. Stéphanie Guéritaud

      Merci ! Oui, il y en a quelques autres dans mon quartier. On vous encourage à développer le concept ;)

  2. TIC tics

    C’est un très beau projet collectif !! Chapeau !
    Mais tu ne parles pas des assurances ? En France, y’aurait bien des grincheux pour trouver cette parade !
    Régalez vous !!

  3. ANIYA

    C’est un magnifique projet. Et je vois que les petits comme les grands sont heureux !!!!

  4. anne-laure

    wahou! ça donne envie! Vous avez bien de la chance!

  5. Julia

    coucou Stéphanie! un bien beau projet qui implique la communauté et encourage les jeunes au sports bravo aux adultes pour tout le travail accompli! vous allez faire des émules c sur! bravo!!!bisous

  6. Alen Fabiron@Plafond Suspendu

    aussi sa donne envie,j’aime bien

  7. Canapés cuir

    C’est très intéressant de faire un travail collectif comme ça !!! c’est amusant!!!

  8. Fanny

    Formidable !!! J’aimerai tellement pouvoir faire pareil…

  1. Comment faire une patinoire de ruelle ?

    […] La suite. À lire aussi : Patinoire « citoyenne » dans le Vieux-Limoilou. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>