Mes 5 leçons pour planifier la réfection de notre cuisine

Comme je vous l’annonçais il y a quelques mois, j’ai prévu de documenter pour vous l’avancement de la réfection de notre cuisine. C’est sans doute une des rénovations les plus compliquées à planifier dans une maison et certainement celle qui réserve le plus de rebondissements. Je pensais m’être bien préparée mais finalement j’ai été comme tout le monde confrontée aux différents défis que posent la rénovation d’une cuisine. On est jamais assez préparé. Voici les leçons que j’en ai tirées….et je n’ai même pas encore commencé, alors restez à l’affut de la saga (en cliquant sur ma saga des rénos)

Leçon n.1 : une planification de minimum 6 mois est de mise

En effet, alors que je me préparais depuis bientôt 8 mois (vous pouvez relire mon billet d’octobre dernier où je semblais déjà très avancée)….on a finalement changé entièrement nos plans le mois dernier ! Heureusement, c’était encore 5 mois avant le début prévu des travaux, soit mai prochain. Je n’aurais jamais cru faire un virage à 180 degrés après avoir déjà passé tant de temps à penser à la réfection de notre cuisine. 

Crédit photo: House To Home
Crédit photo: House To Home 

Leçon n.2 : Travailler avec un designer, c’est toujours une bonne idée !

Bien que je pensais que mon plan Ikea fait moi-même tenait la route, je me suis dit que ce serait une bonne idée d’avoir l’avis d’un designer. Grâce à mon métier de styliste déco, j’ai la chance d’en connaitre des dizaines à Montréal. J’ai choisi de faire appel à Stéphane Blanchet parce que ses projets comptent parmi les plus beaux que j’ai eu la chance de photographier pour le magazine Je Décore. Vous pourrez aller voir sa page Facebook si vous êtes curieux de voir ses belles réalisations. Le grand avantage de faire appel à un designer, même si on s’y connait en déco est qu’il vous trouvera assurément une solution à laquelle vous n’aviez pas pensée. En plus, les designers peuvent nous faire économiser grâce aux escomptes auxquels ils ont droit dans certains magasins. Bref, tel que je m’en doutais,  Stéphane m’a proposé 5 plans de cuisine, tous totalement différents de celui auquel nous avions pensé. Exit la cuisine avec la table au centre que je voulais conserver. Il nous propose soit un îlot central, soit un coin banquette. Évidemment, on craque pour l’idée de la banquette. Et on refait tous les plans !!

PLAN VERSION 2 FINALE
PLAN VERSION 2 FINALE
Plan version 1 avec table au centre
Plan version 1 avec table au centre

Leçon n.3 : jamais à l’abris des changements des fournisseurs

Ikea n’avait pas changé son système d’armoires de cuisine au Canada depuis 25 ans. Il a fallu que le 2 février 2015, soit trois mois avant que débutent nos travaux, ils remplacent tous leurs anciens systèmes d’armoires AKURUM par le nouveau système SEKTION (en France le système METOD a été introduit en 2013). C’est une bonne nouvelle car ce changement se fait pour le mieux : nouveaux agencement de caissons complètement personnalisables avec plein de tiroirs, systèmes de lumières intégrées et plus de choix de finis. Les armoires SEKTION apportent de nombreuses améliorations (quoi que j’ai déjà entendu dire qu’elles étaient un peu plus difficiles à poser. Je vous ferai un billet spécifiquement sur le sujet de la modification de mes armoires IKEA une fois rendu à l’étape de la pose). Pour ma cuisine, cela signifiait tout de même que l’ancien modèle d’armoires gris LINDIGÖ a été remplacé par le nouveau BODBYN, pas entièrement identique mais heureusement similaire. La hotte noire que nous souhaitions acheter n’existe plus au Canada. Il nous faut refaire tous les plans sur le nouveau logiciel adapté aux armoires SEKTION. Et la première promotion de cuisine, qui atteignait d’habitude 20% de remise en carte cadeau, n’est cette fois-ci que de 10%. C’est mieux que rien, on va la prendre. Mais il faut se dépêcher, elle termine le 6 avril au Québec.

Cuisine ikea salle de montre
Cuisine IKEA bodbyn

Leçon n.4: obtenir des devis et soumissions de réfection de cuisine jusqu’à satisfaction

Je vous avais dit que je nous n’arrivions pas à nous décider pour un modèle de porte fenêtre. J’en suis encore en train de faire faire le cinquième devis tellement nous avons changé d’idée au fil des semaines (porte patio double, triple, avec imposte latérale etc…). J’aurais aimé trouver au Québec un site de portes fenêtres en ligne tel qu’il en existe en France. Fenêtre24.com, permet de faire toutes les configurations possible et imaginable et d’obtenir un prix sur le champ. Tellement pratique pour réussir à se décider, surtout quand le prix de chaque option a tellement d’impact financier ! Il faut dire qu’en France, ils n’ont pas les mêmes rigueurs de climat et leurs portes fenêtres sont donc meilleur marché.

Crédit photo: Fenêtre 24
Crédit photo: Fenêtre 24

Leçon n.5 : accepter des compromis sur le look

Pour terminer, notre projet de cuisine a beaucoup évolué par rapport au mois d’octobre dernier tout simplement parce qu’on est deux à décider. Mon mari préfère des armoires blanches et moi grises. Ok, on fera un compromis : gris en bas, blanc en haut. Quant au dosseret : adieu mon idée de dosseret de tuiles métro blanches posées en chevrons. On a tous les deux craqués pour ce modèle de mosaïque hexagonale marbrée. La couleur des pierres vient chercher exactement les couleurs de gris et de blanc des armoires. Mais devinez quoi ? C’est 5 fois plus cher que la tuile métro….oh lala….c’est le début des « tant qu’à y être ! ». céramique hexagonale marbre

Bref, ce long billet de blog pourrait se résumer ainsi: attendez-vous à modifier souvent vos plans de cuisine…et préparez-vous à augmenter votre budget car il est rare que toutes les nouvelles « bonnes idées » soient moins chères. Mais ça c’est un classique, vous le savez ! La suite au prochain épisode……

8 commentaires

  1. C’est vraiment pas de chance pour le changement des fournisseurs ! Surtout à de telles échéances.
    Cependant je vois que vous êtes rapidement retombée sur vos pieds. Les plans sont vraiment très prometteurs, bravo.

  2. Dans le nouveau plan, la table est devant la fenêtre, ce qui me parait bien. C’est tellement agréable de s’asseoir autour d’une table tout en profitant de la lumière naturelle et du paysage extérieur.

    • Je re remercie Pascale de me conforter dans mon changement. Je t’avoue que je suis constamment assaillie de doutes..est-ce que la table près de la fenêtre est un bon choix ? Cela fait du bien d’entendre ton point de vue. Merci !

  3. Allez-vous installer un plancher chauffant sous le carrelage ? C’est tellement agréable en hiver, plutôt que la céramique glacée…

Qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.