«

»

sept 04 2012

Imprimer ceci Article

L’abat-jour en crochet à faire soi-même

Je reviens tout juste d’un petit séjour dans la ville où j’ai grandi, Marseille. Et en me promenant au centre ville, j’ai repéré ces luminaires en crochet géniaux, pour lesquels j’ai eu un véritable coup de cœur. Il se trouve que ce sont deux designers belge de Muno Home Décoration qui ont créé ces suspensions baptisées GOA.

Crédit photo: Déconome

Immédiatement, je me dis que cela doit être faisable soi-même. Mais comment ? Je poste la photo sur Facebook en demandant qui a une idée comment les réaliser, et on me répond que ce petit site donne des explications.

Première méthode : le sucre

Sur le site Pâte à Sel en Provence on lit : « Il s’agit d’immerger l’ouvrage au crochet dans un saladier d’eau sucrée. Comptez 12 morceaux de sucre pour un abat-jour, 3 pour une corbeille et passez le saladier contenant le sucre sous le robinet. Très peu d’eau suffit. Placez ensuite le saladier au micro-onde, le sucre chaud se dissoudra bien. Mettre l’ouvrage trempé en place sur un support qui lui donnera sa forme » (un bol ou un ballon par exemple)

Crédit photo: Muno Home Decoration

Deuxième méthode : la fécule

En poursuivant mes recherches, je tombe sur le blog Pep Up Design . Lorsque la créatrice de lampes crochet vendues en kit a testé sa formule pour la première fois, elle a trouvé que le sucre n’était pas très pratique car ultra collant et long à sécher. Puis moi honnêtement, j’aurais peur d’attirer toutes les mouches du quartier sur mon abat-jour en sucre. Selon elle, la fécule fonctionnerait beaucoup mieux. De la poudre, de l’eau froide, on chauffe à feu doux. On trempe et laisse sécher l’ouvrage sur un ballon que l’on éclate une fois le crochet sec. Apparemment ça marche à merveille.

Crédit photo: Pep Up Design

Troisième méthode : la colle à papier peint

Dos Family a utilisé de la colle à papier peint pour réaliser son abat-jour en crochet. Elle habite en Suède et il est donc un peu difficile de savoir quel produit elle a exactement utilisé. Enfin, comme elle nous donne toutes les étapes de réalisation du projet ici, vous pourrez également le tester.

Crédit photo: Dos Family

Autres solutions

si les méthodes précédentes vous paraissent fastidieuses, vous pouvez toujours recouvrir un abat-jour existant (Ikea par exemple) par du crochet. Le résultat offre moins de transparence que les projets précédents, mais cela reste joli.

Crédit photo: Ikea Hacker

Finalement, vous pouvez acheter le petit kit vendu en France par Pep Up Design qui permet de  fabriquer soi-même une lampe crochet.

Crédit photo: Pep Up Design

Lien Permanent pour cet article : http://www.deconome.com/2012/09/04/labat-jour-en-crochet-a-faire-soi-meme/

4 comments

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lili

    Très original ! Merci pour l’idée ! Bises et à bientôt.

  2. mabulle59

    C’est génial ! Merci pour l’idée et les conseils. J’essaie dès que j’ai un moment !

    1. déconome

      Cool ! Reviens-nous dire dans les commentaires quelle méthode tu as utilisé et si ça a marché. Je suis curieuse ;)

  3. celina

    muito bonito e criativo ,parabens

  1. Quand la broderie inspire la déco | Déconome

    [...] en force dans la déco.  Je vous avais déjà parlé des chaises habillées de laine  et d’abat-jours en crochet à faire soi-même. Il semblerait que la broderie aussi retrouve ses lettres de noblesses dans nos intérieurs. [...]

  2. Quand la broderie inspire la déco – Leblanc home Staging

    [...] en force dans la déco.  Je vous avais déjà parlé des chaises habillées de laine  et d’abat-jours en crochet à faire soi-même. Il semblerait que la broderie aussi retrouve ses lettres de noblesses dans nos intérieurs. [...]

Qu'en pensez-vous ?

%d blogueurs aiment cette page :